archives kick'n'rush
TELEGRAPH . FIGURES . HISTORY . FICHES CLUB

Les Mondialistes du Royaume
Les Mondialistes du Royaume
Richard N. + Green Thistle - Article publié le mardi 13 juin 2006
Sur les 736 joueurs qui foulent les pelouses (et les bancs) d’Allemagne pour la Coupe du Monde 2006, pas moins de 112 évoluaient cette saison en Angleterre, en Ecosse et même au Pays de Galles. Si, si ! On les a comptés.

L’internationalisation du football britannique de club trouve une parfaite illustration avec la Coupe du Monde. Un pointage des heureux sélectionnés fait ressortir que pas moins de 112 joueurs proviennent d’un championnat britannique. 101 sont issus d’une des quatre divisions professionnelles d’Angleterre, les 11 autres viennent d’Ecosse. [1] 112 joueurs, cela représente une moyenne d’un peu plus de 3,5 joueurs par sélection. Un chiffre important, mais pas exceptionnel : On avait dénombré 109 joueurs issus d’un club british lors de la Coupe du Monde 2002 (ce qui représente même un pourcentage supérieur puisqu’on ne comptait que 704 joueurs, les sélections disposant de 22 joueurs au lieu de 23 aujourd’hui). Toutefois, en 2002, le chiffre bénéficiait de la présence de l’équipe d’Irlande, dont tous les joueurs évoluaient en Angleterre.

Sur les 112 joueurs recensés en 2006, 85 font partie de dix-huit clubs de Premier League (seuls Charlton et Sunderland n’auront aucun représentant en Allemagne), 11 viennent de Championship (D2), 4 de League One (D3), 1 de League Two (D4), 9 de Scottish Premier League et 2 de Scottish First Division (D2). On notera que sur les 36 clubs cités, seulement huit fournissent des joueurs à la sélection anglaise.

Avec 101 joueurs, l’Angleterre se place largement en tête des pays de foot les mieux représentés, loin devant l’Allemagne (74 joueurs), l’Italie (61), la France (57) et l’Espagne (53). Ces cinq pays sont traditionnellement de grands importateurs de talents footballistiques, mais l’avance de l’Angleterre n’en demeure pas moins énorme.

Chelsea et Arsenal sont les clubs qui fournissent le plus de joueurs avec un total de 15 chacun. Ils devancent le Milan AC (13) et la Juventus (12). Manchester en fournit également 12, Liverpool 9 et Tottenham 5. Les cinq clubs anglais cités sont, dans le désordre, le Top Five de la Premier League 2005-2006. Il est à noter que ces cinq clubs sont majoritairement représentés par des joueurs anglais. Et oui, même Arsenal...

L’Angleterre est (on a failli ajouter "évidemment"...) la nation la plus représentée des 112 joueurs, avec 21 éléments (David Beckham et Owen Hargreaves étant les deux seuls exilés du onze de la Rose). Les deux suivants sont Trinité-et-Tobago (14 joueurs, dont 6 en Ecosse) et l’Australie (11, tous en Angleterre). Suivent ensuite la France et les Etats-Unis (7), le Portugal (6), l’Espagne et les Pays-Bas (5). On compte ensuite quatre Polonais (dont deux en Ecosse), trois Argentins, trois Sud-Coréens, trois Ivoiriens, trois Japonais (dont un en Ecosse), trois Tunisiens (dont un en Ecosse), deux Allemands, deux Tchèques, deux Serbes, deux Suédois, un Angolais, un Brésilien, un Equatorien, un Ghanéen, un Mexicain, un Togolais, et enfin un Croate (en Ecosse).

Chelsea (15) : Deux clubs de Londres-la-Cosmopolite seront donc les plus représentés en Allemagne, avec 15 joueurs chacun. Chelsea aurait même pu être seul en tête de ce classement sans le forfait de dernière minute de l’Espagnol Asier Del Horno. 9 nationalités représenteront finalement Chelsea parmi lesquels quatre Anglais, trois Portugais et deux Français :
- Frank Lampard (Angleterre), John Terry (Angleterre), Joe Cole (Angleterre), Wayne Bridge (Angleterre), Paulo Ferreira (Portugal), Maniche (Portugal), Ricardo Carvalho (Portugal), William Gallas (France), Claude Makelele (France), Hernan Crespo (Argentine), Didier Drogba (Côte d’Ivoire), Michael Essien (Ghana), Arjen Robben (Pays-Bas), Petr Cech (République Tchèque), Robert Huth (Allemagne).

Arsenal (15) : Dix nationalités se dégagent du contingent d’Arsenal. Contrairement à une idée reçue, c’est bien l’Angleterre qui est la sélection la plus représentée avec trois Gunners. Autre surprise, il n’y aura qu’un seul Frenchie d’Arsenal en Coupe du Monde. Arsenal compte également deux Ivoiriens, deux Espagnols et deux Suisses :
- Ashley Cole (Angleterre), Sol Campbell (Angleterre), Theo Walcott (Angleterre), Emmanuel Eboué (Côte d’Ivoire), Kolo Touré (Côte d’Ivoire), Cesc Fabregas (Espagne), Jose Antonio Reyes (Espagne), Philippe Senderos (Suisse), Johan Djourou (Suisse), Jens Lehmann (Allemagne), Gilberto Silva (Bresil), Robin van Persie (Pays-Bas), Fredrik Ljungberg (Suède), Emmanuel Adébayor (Togo), Thierry Henry (France).

Manchester United (12) : United compte 12 joueurs pour 8 nationalités dont trois Anglais, deux Français et deux Néerlandais. United partage en outre avec le Milan AC, Ankaraspor (Turquie) et l’Espérance de Tunis le luxe d’envoyer deux gardiens de but en Coupe du Monde.
- Gary Neville (Angleterre), Wayne Rooney (Angleterre), Rio Ferdinand (Angleterre), Louis Saha (France), Mikaël Silvestre (France), Edwin van der Sar (Pays-Bas), Ruud van Nistelrooij (Pays-Bas), Gabriel Heinze (Argentine), Park Ji-sung (Corée du Sud), Cristiano Ronaldo (Portugal), Nemanja Vidic (Serbie), Tim Howard (Etats-Unis).

Liverpool (9) : Du côté de Liverpool (9 joueurs, 4 nationalités), on observe évidemment une forte présence espagnole (trois joueurs) qui aurait été majoritaire sans "l’oubli" de Fernando Morientes. Finalement, Liverpool aura quatre Anglais, grâce à l’appel en dernière minute du jeune gardien Scott Carson. On notera un autre "oubli", celui du gardien polonais Jerzy Dudek, et le dramatique forfait de dernière minute du français Djibrill Cissé.
- Steven Gerrard (Angleterre), Jamie Carragher (Angleterre), Peter Crouch (Angleterre), Scott Carson (Angleterre), Luis Garcia (Espagne), Xabi Alonso (Espagne), José Reina (Espagne), Harry Kewell (Australie), Jan Kromkamp (Pays-Bas).

Tottenham Hotspur (5) : Spur est avec Chelsea et Liverpool le club qui fournit le plus de joueurs à la sélection anglaise (quatre). Tottenham compte également un Sud-Coréen.
- Paul Robinson (Angleterre), Jermaine Jenas (Angleterre), Michael Carrick (Angleterre), Aaron Lennon (Angleterre), Lee Young Pyo (Corée du Sud).

Les autres clubs :
- Bolton Wanderers : Hidetoshi Nakata (Japon), Jared Borgetti (Mexique), Radhi Jaidi (Tunisie).
- Fulham : Boa Morte (Portugal), Carlos Bocanegra (Etats-Unis), Brian McBride (Etats-Unis).
- Middlesbrough : Mark Schwarzer (Australie), Mark Viduka (Australie), Stewart Downing (Angleterre).
- Newcastle United : Craig Moore (Australie), Michael Owen (Angleterre), Jean-Alain Boumsong (France).
- Aston Villa : Milan Baros (République Tchèque), Ulises De la Cruz (Equateur), Olof Mellberg (Suède).
- Southampton (D2) : Kamil Kosowski (Pologne), Grzegorz Rasiak (Pologne), Kenwyne Jones (Trinité-et-Tobago).
- Celtic (Ecosse) : Shunsuke Nakamura (Japon), Artur Boruc (Pologne), Maciej Zurawski (Pologne).
- Rangers (Ecosse) : Dado Prso (Croatie), Marvin Andrews (Trinité-et-Tobago), Hamed Namouchi (Tunisie).

- Birmingham City : Stan Lazaridis (Australie), Mehdi Nafti (Tunisie).
- Blackburn Rovers : Lucas Neill (Australie), Brett Emerton (Australie).
- Everton : Tim Cahill (Australie), Nuno Valente (Portugal).
- Manchester City : David James (Angleterre), Claudio Reyna (Etats-Unis).
- West Ham : Shaka Hislop (Trinité-et-Tobago), Lionel Scaloni (Argentine).
- Wigan : Josip Skoko (Australie), Pascal Chimbonda (France).
- Coventry (D2) : Stern John (Trinité-et-Tobago), Clayton Ince (Trinité-et-Tobago).
- Reading (D2) : Bobby Convey (Etats-Unis), Marcus Hahnemann (Etats-Unis).
- Gillingham (D3) : Ian Cox (Trinité-et-Tobago), Brent Sancho (Trinité-et-Tobago).
- Falkirk (Ecosse) : Russell Latapy (Trinité-et-Tobago), Densill Theobald (Trinité-et-Tobago).

- West Bromwich Albion : Junichi Inamoto (Japon)
- Portsmouth : Ognjen Koroman (Serbie)
- Crystal Palace (D2) : Tony Popovic (Australie)
- Leeds United (D2) : Eddie Lewis (Etats-Unis)
- Luton Town (D2) : Carlos Edwards (Trinité-et-Tobago)
- Wolverhampton (D2) : Seol Ki Hyeon (Corée du Sud)
- Hull City (D2) : Rui Marques (Angola)
- Port Vale (D3) : Chris Birchall (Trinité-et-Tobago)
- Bristol City (D3) : Luke Wilkshire (Australie)
- Wrexham (D4) : Dennis Lawrence (Trinité-et-Tobago)
- Dundee Utd (Ecosse) : Collin Samuel (Trinité-et-Tobago)
- Dundee FC (Ecosse D2) : Kelvin Jack (Trinité-et-Tobago)
- St. Johnstone (Ecosse D2) : Jason Scotland (Trinité-et-Tobago)

Pour finir, une petite note tout à fait subjective avec la liste des oubliés, non retenus par leurs sélectionneurs respectifs : Jerzy Dudek (Pologne, Liverpool), Edgar Davids (Pays-Bas, Tottenham), Robert Pires (France, Arsenal), Fernando Morientes (Espagne, Liverpool), Darren Bent (Angleterre, Charlton), ...

[1] On ne compte évidemment que les joueurs qui ont fini la saison 2005/2006 sous le maillot d’un club d’outre-Manche. Un Ballack ou un Shevchenko par exemple ne sont pas pris en compte. Quant à un Tim Howard (qui jouera à Everton la saison prochaine), on le considère encore comme un joueur de Manchester United.

Telegraph

Strachanismes
Chelsea a le Blues
Leeds, grandeur et décadence
Les Underdogs de Bermondsey
L’Angleterre se fait plaisir
La défaite est en vous
L'Angleterre au stade de la lose
Cole for England !
Spanish Fever
Liverpool vs Manchester
Welcome to the Den
Faut-il vendre Manchester United ?
Les Abramoviques
C'est Byzance !
L’Angleterre vote pour l’Europe... au féminin
Génération Bolton
L’internarsenalisation en marche
L’angoisse du siège vide
Heart attack
Great Great Gretna
Le Old Firm est-il soluble dans la Premier League ?
Legends never die
Et maintenant, le monde...
Road to Wigan Pier
Jean-Vic Chapus / MON FOOT BRITISH A MOI
Chic la D2...
Vive le C.P.E. !
Sweet and tender football fan
Ellan Road / MON FOOT BRITISH A MOI
Tell me there’s a heaven
Xavier Rivoire / MON FOOT BRITISH A MOI
Wrong number
A prayer for England
L’Angleterre, championne du monde ?
Les Mondialistes du Royaume
Deux ou trois choses que je sais d’elles
Rêvons encore un peu
Pourvu qu’il pleuve
This boring game
Eriksson le glas...
Tevez and Mascherano are blowing bubbles...
A polish invasion
Sourya / MON FOOT BRITISH A MOI
Unhappy Birthday
I’m a loser
Birds of passage
Scilly or not Silly ?
Pilgrimage in the North West
Stand up for Wycombe !
Throw your foot
Wembley II, le temple de l’avenir
My Heart Goes Bang
Sympathy for the Devils
Da Pippo Code
Forty four days
Win when he’s singing
More Specials
Two nil and you f.. it up !
Heart and Spirit
Désespérantes Footwives
Ashburton smiles
London 0, USA 4
Time for heroes