archives kick'n'rush
TELEGRAPH . FIGURES . HISTORY . FICHES CLUB

Chelsea a le Blues
Chelsea a le Blues
K.Kick + Yann Rush - Article publié le mardi 20 avril 2004
Certes, le titre est facile, mais c’est vraiment ce que doivent ressentir les joueurs de Chelsea ce soir, eux qui pourtant semblaient parfaitement en place en première mi-temps. Un geste bien stupide a suffi pour déséquilibrer l’équipe qui vaut 3 milliards et relancer la machine Monégasque. L’AS Monaco l’emporte au final 3-1.

Il y a eu deux mi-temps ce soir (si si !). Lors de la première, Chelsea a montré que sa place en demi-finale de cette Coupe d’Europe n’était pas usurpée. La deuxième mi-temps a dévoilé une équipe parfois bien naïve.

Les Blues peuvent en vouloir à Claude Makélélé. Se laisser tomber tel un vulgaire Diego Simeone dans le but de faire expulser Zikos est très petit. Ce geste, aussi stupide soit-il, a néanmoins poussé les Monégasques à réagir de la meilleure des manières. Réduits à 10 après l’expulsion de Zikos, la bande à Ludo s’est accrochée à un Chelsea déstabilisé par un énigmatique coaching Ranierien (un attaquant, Hasselbaink, pour un défenseur, Melchiot, alors que son équipe gérait confortablement le match nul).

La première mi-temps avait pourtant vu une équipe bleue sûre de son fait, menant bien sa barque, effectuant un pressing haut, gênant considérablement la relance des locaux. C’est pourtant Monaco qui ouvrait la marque sur un coup de billard, le coup franc de Rothen ricochant sur la tête de Prso après un premier rebond avant de finir en lucarne (17 e min). Les Blues passaient alors la vitesse supérieure avec pour moteur à propulsion, Franck Lampard, très inspiré, encore une fois (Sven Goran, si tu nous lis...). Chelsea faisait bien tourner le ballon alors que Monaco se contentait de gérer son avantage en jouant par contre. Les blues égalisaient 5 minutes plus tard sur une action confuse, avec probablement un hors-jeu au départ. Peu importe, Crespo remettait les deux équipes à égalité. Monaco, pris à la gorge par le milieu de Chelsea, rentrait aux vestiaires sans s’être fait vraiment peur, mais sans être rassuré néanmoins. A la fin du premier round, Chelsea mène aux points.

En début de deuxième période, Chelsea va également mener aux coudes. Un super coup de coude retourné de Desailly met Morientes K.O, juste avant que Makélélé ne se ridiculise dans un numéro dont Lee Dixon doit être fier ce soir. L’arbitre se laisse bluffer et sort le rouge pour Zikos, un grand classique. Chaque ballon touché par l’ex madrilène allait désormais être accompagné des sifflets de Louis II et des ronflements de papa Rainier. Tombés dans la facilité, les hommes de Ranieri allaient peu à peu découdre ce qu’ils avaient durement tricoté en première mi-temps pour se faire cueillir sur deux contres bien conclus par Morientes et Nonda en fin de match (3-1). Prince Albert pouvait jubiler.

Alors qu’ils pouvaient se contenter du bon match nul qui s’offrait à eux, les Blues, ont commis le pêché d’orgueil (on dit toujours ça après coup). Tout n’est pas perdu pour autant. Il faudra battre l’ASM par au moins deux buts au match retour.

Telegraph

Strachanismes
Chelsea a le Blues
Leeds, grandeur et décadence
Les Underdogs de Bermondsey
L’Angleterre se fait plaisir
La défaite est en vous
L'Angleterre au stade de la lose
Cole for England !
Spanish Fever
Liverpool vs Manchester
Welcome to the Den
Faut-il vendre Manchester United ?
Les Abramoviques
C'est Byzance !
L’Angleterre vote pour l’Europe... au féminin
Génération Bolton
L’internarsenalisation en marche
L’angoisse du siège vide
Heart attack
Great Great Gretna
Le Old Firm est-il soluble dans la Premier League ?
Legends never die
Et maintenant, le monde...
Road to Wigan Pier
Jean-Vic Chapus / MON FOOT BRITISH A MOI
Chic la D2...
Vive le C.P.E. !
Sweet and tender football fan
Ellan Road / MON FOOT BRITISH A MOI
Tell me there’s a heaven
Xavier Rivoire / MON FOOT BRITISH A MOI
Wrong number
A prayer for England
L’Angleterre, championne du monde ?
Les Mondialistes du Royaume
Deux ou trois choses que je sais d’elles
Rêvons encore un peu
Pourvu qu’il pleuve
This boring game
Eriksson le glas...
Tevez and Mascherano are blowing bubbles...
A polish invasion
Sourya / MON FOOT BRITISH A MOI
Unhappy Birthday
I’m a loser
Birds of passage
Scilly or not Silly ?
Pilgrimage in the North West
Stand up for Wycombe !
Throw your foot
Wembley II, le temple de l’avenir
My Heart Goes Bang
Sympathy for the Devils
Da Pippo Code
Forty four days
Win when he’s singing
More Specials
Two nil and you f.. it up !
Heart and Spirit
Désespérantes Footwives
Ashburton smiles
London 0, USA 4
Time for heroes